Une entente est survenue à la carrière de Lafarge à St-Constant.  Un renouvellement de convention collective d’une durée de trois (3) ans avec une moyenne de 2.2% par année.

Une augmentation substantielle a aussi été accordée pour l’achat de bottes de sécurité.  Dans le contexte économique actuel, nous croyons qu’il s’agit d’une entente raisonnable.

Comme vous le savez, plusieurs griefs sont actuellement entendus par l’arbitre André Rousseau concernant la politique d’apparence en vigueur chez UPS.

Le Local 931, par l’entremise des griefs déposés par certains salariés, conteste cette politique qui règlemente notamment la longueur des cheveux, la barbe et les favoris.  À ce jour, il y a eu plusieurs journées d’audiences et nous pensons qu’il en faudra encore quelques unes.  Si le processus suit son cours normalement, les audiences devraient se terminer vers la fin de l’année 2009 et une décision pourrait être rendue au printemps 2010.

Nous vous tiendrons au courant.

La convention collective en vigueur chez UPS expire le 31 juillet 2010.  Afin d’être prêt à relever le défi, le Local 931 a fait parvenir il y a quelques semaines un questionnaire/sondage afin de débuter le processus visant à mieux connaître vos préoccupations et demandes.  Nous pensons que ce processus sera complété vers la fin de l’été, et suite à cela, des assemblées auront lieu à l’automne afin de vous rencontrer et discuter de vos préoccupations et demandes contenues aux questionnaires/sondages.

Votre participation est essentielle, car vous, mieux que quiconque, connaissez vos besoins et votre réalité quotidienne.

Depuis quelques années, la section locale 931 et son Président consacrent beaucoup d’énergie à bâtir des liens avec les différentes sections locales des Teamsters au Canada afin de pouvoir s’échanger de l’information lorsque vous êtes confronté à certains problèmes.  Le temps est fini où Purolator pourra dire « …ça fonctionne comme cela dans les autres provinces… ».  Maintenant, nous pouvons facilement vérifier ces allégations.

Dernièrement, dans le cadre d’un grief contestant l’exigence d’un test de connaissance de territoire imposé à un chauffeur qui veut transférer dans un autre dépôt du Québec comme chauffeur, nous avons découvert que cette exigence n’existe pas dans les autres provinces.  Dans ce contexte, le Local 931 a pris comme position qu’une telle façon de faire est illégale et Purolator ne peut pas avoir des exigences différentes pour une même situation …ce qui n’est pas bon pour minou n’est pas bon pour pitou.

La collaboration entre les différentes sections locales afin de mieux comprendre la façon dont les choses fonctionnent ailleurs au Canada nous donne une force qui fera avancer vos droits.

Nous vous tiendrons au courant lorsque l’arbitre aura décidé de la question.

Une dépêche parue ce matin sur le fil de la Presse Canadienne fait état de la décision de Bell Canada de rapatrier certains services d’assistance technique qui étaient assurés en Inde parce qu’elle n’est pas satisfaite des résultats obtenus.

Le chef de la direction de la compagnie de téléphone, George Cope, explique que « certains de nos centres d’appels [en Inde] n’ont pas fait ce que nous voulions qu’ils fassent ».

On sait que La Baie a annoncé, il y a quelques mois, son intention de déménager en Inde les activités de son centre d’appels de Lachine à compter du 28 février prochain. Le syndicat des Teamsters, qui n’a pas réussi à négocier avec l’employeur le maintien des activités du centre à Montréal, a décrié cette décision. Certains employés de La Baie comptent jusqu’à 30 années d’ancienneté et le salaire moyen s’établit à 14 $ l’heure.

« La décision du chef de la direction de Bell vient confirmer de manière éloquente que la décision prise par La Baie est très discutable et ne se traduira par aucune économie d’échelle ou amélioration du service pour les consommateurs canadiens de La Baie », explique Gerry Boutin, président de la Section locale 931 des Teamsters qui représente les travailleurs du centre d’appels de Lachine.

Les travailleurs ont été profondément consternés par la décision annoncée par l’entreprise. De fait, une manifestation de solidarité s’est tenue le 16 février dernier pour sensibiliser le public et les élus municipaux de Lachine. L’accueil a été favorable, et tous se sont dits désolés de la décision de cet employeur.

« Il est encore temps pour les dirigeants de La Baie de faire marche arrière et de préserver ces emplois à Montréal, ajoute Boutin. La décision de Bell devrait les faire réfléchir. »

Le syndicat des Teamsters représente 125 000 membres au Canada dans tous les corps de métiers. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada – 514-609-5101

Manifestation La BaieMontréal, le 16 février 2009 – Le syndicat des Teamsters a réuni une cinquantaine de manifestants aujourd’hui pour exprimer sa solidarité aux travailleurs et travailleuses du centre d’appels de La Baie qui fermera ses portes le 28 février prochain.

Il y a quelques mois, l’entreprise a annoncé son intention de centraliser ses activités dans d’autres centres d’appels situés au Nouveau-Brunswick et en Inde. Sa décision ne semblerait pas avoir été motivée par des difficultés financières. Le personnel du centre œuvre principalement dans le service après-vente. Certains employés comptaient jusqu’à 30 années d’ancienneté et le salaire moyen s’établissait à 14 $ l’heure.

Les employés du centre étaient à l’extérieur et échangeaient anecdotes et souvenirs avec les permanents syndicaux des Teamsters sur place.

Madame Jane Cowell-Poitras et monsieur Jean-François Cloutier, conseillers municipaux de l’arrondissement Lachine, sont venus faire un tour pour témoigner leur solidarité aux travailleurs. Des représentants des médias étaient également sur place.

« Cette fermeture m’attriste beaucoup, explique Gerry Boutin, président de la Section locale 931 des Teamsters. J’ai représenté ces membres pendant de nombreuses années et je vois des amis perdre leur emploi. Je suis sincèrement désolé que l’entreprise a pris cette décision sans même en discuter avec nous. C’est la fin d’une époque. »

Le syndicat des Teamsters représente les travailleurs et travailleuses du centre d’appels de La Baie depuis 1987. De plus, le personnel du centre de distribution de cette même entreprise, situé tout à côté, est représenté par le même syndicat depuis 1958.

« Nous ferons tout en notre pouvoir pour faciliter la transition de ces travailleurs vers d’autres emplois », termine M. Boutin.

Le syndicat des Teamsters représente 125 000 membres au Canada dans tous les corps de métiers. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada, 514-609-5101

Le syndicat des Teamsters organise une manifestation de solidarité pour les 25 employés du centre d’appels de la compagnie La Baie à Lachine.

La manifestation débutera à 12h00 pour se terminer vers 13h00. Tous les représentants des médias sont invités à venir rencontrer ces employés de La Baie qui sont victimes de la mondialisation, le porte-parole de Teamsters Canada ainsi que les officiers de la Section locale 931 des Teamsters.

<<<
Quoi : Manifestation de solidarité pour les 25 employés du centre d’appels de La Baie qui perdront leurs emplois le 28 février prochain

Quand : Lundi, le 16 février 2009 entre 12h00 et 13h00

Où : Centre d’appels de La Baie située au 2105, 23ème Avenue à Lachine, H8T 1X3

Porte-parole : Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada, ainsi que les officiers de la Section locale 931 des Teamsters seront sur place pour répondre aux questions des journalistes.
>>>

Teamsters Canada représente 125 000 membres au pays dans tous les corps de métiers. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada – 514-609-5101

 

Fichier PDF >>>

La direction de la Compagnie de la Baie d’Hudson a informé ses travailleurs qu’elle fermerait son centre d’appels de l’arrondissement Lachine le 28 février prochain.

La décision a jeté la consternation parmi ces travailleurs et travailleuses représentés par le syndicat des Teamsters.

« Cette fermeture sauvage nous déçoit énormément, d’autant plus qu’on nous a annoncé cette mauvaise nouvelle unilatéralement, sans possibilité d’en discuter », explique Gerry Boutin, président de la Section locale 931 des Teamsters qui représente les 25 employés du centre d’appels.

L’entreprise a expliqué qu’elle voulait centraliser ses activités vers d’autres centres d’appels au Nouveau-Brunswick et surtout en Inde. Sa décision n’a donc pas été motivée par des difficultés financières.

« Les relations entre la partie patronale et notre syndicat étaient bonnes jusqu’à cette annonce. Le syndicat des Teamsters n’entend pas rester les bras croisés. Nous allons rencontrer les dirigeants de la compagnie et travailler dans l’optique de garder ce centre d’appels ouvert », promet M. Boutin.

Les travailleurs du centre œuvrent principalement au service après-vente. Certains d’entre eux comptent 30 ans d’ancienneté et gagnent en moyenne 14 $ l’heure.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada – 514-609-5101

Le 11 mars dernier, les employés de TD Meloche Monnex ont procédé à l’élection de leurs délégués syndicaux suite au renouvellement de la convention collective. L’équipe en place a été réélue, témoignant ainsi de la confiance des employés envers ce groupe dynamique. Félicitations à Mme Annette Thériault, Mme Lise Charron, M. Stéphane Morin et M. Alain Salvail. Nous voulons souligner que les salariés ont également décidé d’élire un cinquième délégué, M. Lionel Thériault, lequel se joint donc à l’équipe et va entreprendre un premier mandat à ce titre.

Les délégués ainsi élus ont nommé à leur tête le confrère Stéphane Morin à titre de délégué en chef.

Bonne chance dans ce nouveau mandat.

Une convention collective d'une durée de 5 ans a été ratifiée par les 15 employés de Xepa Inc. Le précédent contrat de travail avait pris fin le 31 décembre 2007.

Les employés de Xepa inc. sont affiliés à la Section locale 931 des Teamsters (FTQ).

Des augmentations de 2% par année ainsi qu’une augmentation des primes de nuit et de soir et une bonification de la participation au régime de retraite ont été obtenues lors des négociations. Des gains ont également été obtenus au niveau normatif.  

Les employés qui ont moins de 5 ans d'ancienneté ont bénéficié d'un ajustement de salaire qui représente un peu plus de 8 %.

Cette entreprise œuvre dans l’industrie du transport et est située à Pointe-Claire.

Renseignements : Stéphane Lacroix – 514-609-5101