Un employé de Béton provincial de Trois-Rivières, entreprise spécialisée dans la fabrication de tuyaux, ponceaux et autres structures en béton, a été congédié injustement en juin 2006.

Ce congédiement est survenu lorsqu’une prise de bec a éclaté avec un membre de la Direction. Le syndicat des Teamsters a immédiatement effectué un grief qui a suivi son cours jusqu’à l’arbitrage.

Marcel Morin, l’arbitre affecté au dossier, a annulé ce congédiement jugeant qu’il était injustifié. « La sanction », explique Marcel Morin, « était nettement disproportionnée par rapport au geste posé par le travailleur. »

« Nous sommes heureux de la décision de l’arbitre dans ce dossier, » se réjouit Christian Dubois, permanent syndical à la Section locale 931 des Teamsters (FTQ) qui représente les travailleurs de Béton provincial. « On ne peut pas congédier un travailleur pour de tels motifs, » ajoute-t-il.

Béton provincial emploie 40 personnes à son usine de Trois-Rivières.

Renseignements : Christian Dubois – 514 645-2500